VERSION IMPRIMABLE FIL-INFO-FRANCE ® Vendredi 19 janvier 2018 N° 5005/26401 - 16E ANNEE - ISSN 1634-4979 : ARCHIVES

FIL-INFO-FRANCE.NET ®, VERSION IMPRIMABLE ©, Paris, fr   Bulletin d'abonnement imprimable de Fil-info-France

Directeur de la publication
Pascal MOUROT - C/O FILINFOGATE 83 RUE DE REUILLY 75012 PARIS - Copyright 2018

Jacques Toubon, une, FIL-INFO-FRANCE ®, 1er filinfo de France, appli mobile FIL-INFO.TV ®, FIL1FO ®, Paris, frFRANCE - FIL INFO JUSTICE © - Jacques Toubon recommande le retrait de la circulaire organisant un recensement des migrants : L'ancien garde des Sceaux, ministre de la Justice, actuellement Défenseur des droits, Jacques Toubon ( photo ), recommande le retrait de la circulaire du 12 décembre 2017 relative à l'examen des situations administratives dans l'hébergement d'urgence, cosignée par Gérard Collomb, ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, et Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. Début de citation : " Dès qu'il a eu connaissance de la circulaire du ministre de l'Intérieur et du ministre de la Cohésion des territoires du 12 décembre 2017 relative à l'examen des situations administratives dans l'hébergement d'urgence, le Défenseur des droits a adressé au ministre de l'Intérieur une demande d'explications et une mise en garde, considérant en première analyse que cette instruction remettait en cause le principe fondamental de l'inconditionnalité de l'accueil dans l'hébergement d'urgence inscrit notamment à l'article L. 345-2-2 du Code de l'action sociale et des familles. Il a par ailleurs été saisi le 18 décembre dernier par la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) et 26 associations, ainsi que par SOS Racisme puis, le 26 décembre, par le maire de Grande-Synthe. Dans le cadre de l'examen contradictoire de ces réclamations, le Premier ministre a répondu le 11 janvier à la lettre du Défenseur des droits au ministre de l'Intérieur. Sur la base de l'analyse de la circulaire, des réclamations et de la réponse du gouvernement, le Défenseur des droits publie ce jour une décision n° 2018- 23 (en pièce jointe), par laquelle il recommande au gouvernement de retirer la circulaire du 12 décembre. Le Défenseur des droits fonde sa recommandation sur trois principales observations : Le seul critère pour la mise en oeuvre de l'accueil inconditionnel dans l'hébergement d'urgence est la vulnérabilité des personnes, sans que puisse être prise en compte la régularité du séjour, contrairement à ce que prévoit la circulaire ; L'Office français de l'immigration et de l'intégration ( OFII ) n'a pas vocation à exercer, dans l'hébergement d'urgence relevant du cadre de l'action sociale, le contrôle administratif qu'il assure dans le dispositif national d'accueil des demandes d'asile et des réfugiés relevant de sa compétence. La légalité de son intervention, sans autorisation ni contrôle juridictionnel, apparaît dès lors incertaine ; Enfin, le recensement des personnes étrangères présentes dans l'hébergement d'urgence envisagé dans la circulaire, se heurte aux règles de confidentialité qui s'appliquent aux données sensibles telles que la nationalité et la situation au regard du séjour des étrangers dans les conditions fixées par la loi « informatique et libertés ». Le Défenseur des droits demande au gouvernement de rendre compte des suites données à cette recommandation dans un délai de deux mois, conformément aux dispositions de l'article 25 de la loi organique n° 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ". Fin de citation. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FRANCE - FIL INFO JUSTICE © - Le Défenseur des droits saisi de la situation des étrangers jugés en CRA en visioconférence :
Jacques Toubon, Défenseur des droits, ancien garde des Sceaux, ministre de la Justice, a annoncé vendredi 19 janvier 2018, avoir été saisi " de la situation des étrangers placés dans les centres de rétention de Rennes St Jacques-de-la-Lande et de Toulouse-Cornebarrieu qui font l'objet d'une présentation devant la Justice par le recours à la visioconférence ". Début de citation : " Compétent pour connaître des droits et libertés dans le cadre des relations avec les administrations de l'Etat, notamment l'administration de la justice, le Défenseur des droits a décidé de mener une instruction afin de s'assurer de la légalité du dispositif au regard des exigences du procès équitable et du respect des droits fondamentaux des personnes retenues ". Fin de citation. NDLR. CRA ( Centre de rétension administrative ) ; A lire également dans l'édition du
jeudi 18 janvier 2018 " ADDE, ADE, La Cimade, RESF, Anafé, SAF et le Syndicat de la magistrature dénoncent la justice par visioconférence ". SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FRANCE - FIL INFO EDUCATION © - 26 agents titulaires ou contractuels de l'Education nationale radiés pour faits de violence ou sexuels sur mineurs : Après consultation des casiers numéro 2 ( principales condamnations pour crimes et délits ) et le FIJAISV ( Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes ), constatant 83 faits graves ( moeurs ou violence sur mineurs ), le ministère de l'Education nationale a confirmé la radiation de 26 agents, révocations pour les titulaires et fin de contrat pour les contractuels. La consultation des casiers judiciaires, jusqu'ici consultés à l'embauche, est toujours en cours pour les 1 104 400 personnels de l'Education nationale ( NDLR. Chiffre 2017 de la direction de l'évaluation, de la prospection et de la performance ). SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FRANCE - FIL INFO FEMME © - La journaliste Sandra Muller à l'origine du Mouvement social #balancetonporc poursuivie pour diffamation : A l'origine d'une dénonciation massive du harcèlement sexuel à l'égard des femmes, la journaliste Sandra Muller à l'origine du Mouvement sur les réseaux dits " sociaux " #Balancetonporc, est poursuivie pour " diffamation " par un homme et ex-patron qui a pourtant reconnu les faits, " des propos estimés dégradants par la victime ", mais refuse d'être comparé à Harvey Weinstein, accusé de viols et de harcèlement sexuel. Plus de filinfo :
Ils sont partout, les porcs et leurs complices, tribune de l'Association des femmes anonymes et invisibles dans la rue ; SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FRANCE - FIL INFO PRESSE © - En couverture de Valeurs actuelles, le tribunal des bien-pensants, consacré à la liberté d'expression :
Disponible en kiosque, l'hebdomadaire " Valeurs actuelles " du mercredi 17 janvier 2018, propose un dossier consacré à la liberté d'expression. Début de citation : " Peut-on encore rire de tout, parler de tout, défendre n'importe quelle opinion ? Décennie après décennie, la liberté d'expression est continuellement restreinte, au nom d'un nouveau désordre moral. L'animateur Tex fait-il une blague qui gêne certains de ses téléspectateurs ? Il est aussitôt débarqué. La maison Gallimard veut-elle rééditer les pamphlets antisémites de Céline, accompagnés d'un corpus critique et de nombreux avertissements ? Devant la fronde, elle est obligée d'y renoncer. Le footballeur Antoine Griezmann se déguise-t-il en basketteur noir ? Il déclenche une polémique nationale. Alors face au tollé quasi-systématique au moindre écart de pensée, nombreux sont ceux qui préfèrent aujourd'hui se taire plutôt que d'être la cible de la vindicte populaire. Qui sont les nouveaux censeurs ? C'est la question à laquelle tente de répondre Valeurs actuelles cette semaine ". Fin de citation. En couverture de Valeurs actuelles :
Le tribunal des bien-pensants ( copie de la Une ) ; SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FRANCE - FIL INFO PRESSE © - Laurent Joffrin, mis en cause en couverture de Valeurs actuelles, répond au tribunal des bien-pensants : L'hebdomadaire " Valeurs actuelles " du mercredi 17 janvier 2018, propose un dossier consacré à la liberté d'expression, dont le nom co-directeur du quotidien " Libération ", Laurent Joffrin, figure en couverture, sous le titre "
Le tribunal des bien-pensants ". Dans sa lettre politique du jeudi 18 janvier 2018, ce dernier répond. Début de citation ( extrait ) : " Qu'est-ce qu'un « bien-pensant » ? C'est celui ou celle qui ne pense pas comme Valeurs actuelles. Celui ou celle qui défend, par exemple, le droit des gens, la dignité des migrants, les libertés publiques, les réformes sociales, la coopération internationale, ces idées folles qui ont fait tant de mal. Un progressiste, quoi, autant dire un dictateur, un tyran, un mercenaire de l'idéologie rouge, un soldat du totalitarisme. Et qu'est-ce qu'un « mal-pensant », que Valeurs actuelles désigne ainsi par antiphrase ? Celui qui pense comme l'hebdo de la droite nationaliste, à la fois subtil et profond, tolérant et visionnaire, élégant et respectueux de la vérité : Donald Trump, Marine Le Pen, Viktor Orbán, Vladimir Poutine, Nigel Farage, tous en finesse et en retenue précieuse ". Fin de citation. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO ETATS-UNIS © - Anthony Allen Shore, surnommé le "tueur au garrot", exécuté par injection létale à la prison de Huntsville au Texas : Anthony Allen Short (55 ans), surnommé "The Tourniquet killer" (le "tueur au garrot"), a été exécuté jeudi 18 janvier 2018 par injection létale à la prison de Huntsville dans l'Etat du Texas. C'est la première exécution de l'année dans cet Etat américain. Il avait été condamné à mort pour le viol et le meurtre par strangulation de 4 jeunes femmes, dont une fillette de 9 ans, d'origine hispanique. Un juge de l'Etat du Texas avait suspendu mercredi 18 octobre 2017 l'exécution par injection létale d'Anthony Allen Shore qui devait être exécuté ce même jour à la prison de Huntsville, aux motifs qu'un codétenu l'aurait convaincu d'assumer la responsabilité d'un meurtre qu'il n'avait pas commis et pour lequel il va être exécuté le 16 novembre 2017. Plus d'infos :
Un juge suspend l'exécution par injection létale du tueur en série, Anthony Allen Shore, dit le "tueur au garrot" ; SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO CUBA © - L'historien de La Havane, Eusebio Leal, reçoit de l'Ordre de l'Amitié de la Russie :
Lors d'une cérémonie qui s'est déroulée jeudi 18 janvier 2018, en présence de l'ambassadeur de la Russie à La Havane, Mikail Kaminine, l'historien de la capitale de Cuba, La Havane, Eusebio Leal, a reçu l'Ordre de l'Amitié de la Russie, qui honorent les étrangers qui oeuvrent pour l'amélioration des relations avec la Russie. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO PAKISTAN © - 2 femmes, la mère et la fille, qui vaccinaient des enfants contre la poliomyélite abattues à Quetta :
2 femmes, la mère et la fille, Sakina Bibi (38 ans), et sa fille Rizwana (16 ans), dont le travail consistait à vacciner des enfants contre la poliomyélite, ont été abattues, jeudi 18 janvier 2018 à Quetta, capitale de la province du Balouchistan, par des hommes armés non identifiés. La protection policière dont elles bénéficiaient leur avait été enlevée "il y a quelques mois car cela attirait l'attention", a indiqué un haut responsable de la police de Quetta. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO VIETNAM © - 26ème conférence annuelle du Forum parlementaire d'Asie-Pacifique (APPF-26) du 18 au 21 janvier à Hanoï :
Ouverture de la 26ème conférence annuelle du Forum parlementaire d'Asie-Pacifique (APPF-26), du jeudi 18 au dimanche 21 janvier 2018, à Hanoï, la capitale du Vietnam, avec pour thème "Partenariat parlementaire pour la Paix, l'Innovation et le Développement durable". Les débats porteront essentiellement sur le Partenariat transpacifique (PTP), visant à la création d'une zone de libre-échange globale entre 12 pays d'Asie Pacifique, accord duquel les Etats-Unis se sont retirés par décret du président Donald J. Trump, en date du 23 janvier 2017. Le Japon, l'Australie et le Canada, ont alors convenu se signer cet accord avant mars 2018. Plus d'infos :
Donald Trump signe le décret mettant fin à la participation des Etats-Unis au Traité de libre-échange transpacifique (TPP) ; SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ® https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO BIRMANIE © - 7 Bouddhistes abattus par la police lors d'une manifestation dans l'Etat de Rakhine :
7 Bouddhistes ont été tués, et 13 autres blessés, mardi 16 janvier 2018 lorsque la police a ouvert le feu sur des manifestants bouddhistes, avec des balles réelles et des balles en caoutchouc, pour tenter de les disperser alors qu'ils tentaient de s'emparer d'un bâtiment officiel, à Mrauk-u, dans l'Etat de Rakhine. 20 policiers ont été blessés par des jets de pierres. Les manifestants protestaient contre l'interdiction d'un rassemblement nationaliste pour commémorer l'ancien royaume bouddhiste d'Arakan, autre appellation de l'Etat de Rakhine. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO CAMBODGE © - Congrès extraordinaire du Parti du Peuple Cambodgien (PPC), au pouvoir :
Le Parti du Peuple Cambodgien (PPC), au pouvoir au Cambodge, a ouvert vendredi 19 janvier 2018 à Phnom Penh, la capitale du Cambodge, son congrès extraordinaire, sous la présidence de Heng Samrin, président d’honneur du PPC, et président de l’Assemblée nationale, et de Samdech Hun Sen, président du PPC et Premier ministre. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO CISJORDANIE © - La police israélienne abat l'un des meurtriers du colon juif, le rabbin Raziel Shevah :
La police israélienne a annoncé jeudi 18 janvier 2018, avoir abattu, lors d'une opération "d'envergure" conjointe avec l'armée et les services de renseignements, à Jénine, en Cisjordanie occupée, un Palestinien de 31 ans, Ahmed Ismaïl Jarrar, l'un des meurtriers présumés du colon juif, le rabbin Raziel Shevah, père de 6 enfants. Ce dernier avait été tué par balles mardi 9 janvier 2018 près de la colonie de Havat Gilad où il vivait, dans la Nord de la Cisjordanie par un tireur circulant en voiture qui a pris la fuite. L'armée israélienne a également procédé à la destruction de 2 maisons appartenant à la famille d'Ahmed Ismaïl Jarrar, provoquant des heurts avec les habitants qui ont jeté des pierres et des engins incendiaires sur les soldats israéliens qui ont riposté avec des balles réélles. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO EGYPTE © - Le président, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, annonce sa candidature à la présidentielle de mars 2018 :
Le président de l'Egypte, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, a annoncé vendredi 19 janvier 2018, dans un discours en direct à la télévision publique, qu'il se présentait pour un second mandat à l'élection présidentielle qui se tiendra du lundi 26 au mercredi 28 mars 2018. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO AFRIQUE DU SUD © - La ville du Cap impose un rationnement de l'eau en raison de la sécheresse :
En raison de la sécheresse qui sévit en Afrique du Sud, la pire depuis plus d'un siècle, les autorités de la ville du Cap, ont imposé un rationnement de l'eau, fixé à 50 litres d'eau par jour et par personne, contre 87 litres à l'heure actuelle, à compter du jeudi 1er février 2018. La maire du Cap, Patricia de Lille, a indiqué lors d'une conférence de presse au Cap, jeudi 18 janvier 2018, que "si ces nouvelles restrictions ne sont pas respectées et si la région n'enregistre pas de précipitations conséquentes, l'eau ne coulera plus aux robinets à compter du 21 avril et la population sera contrainte de faire la queue à des points de distribution d'eau". Elle a ajouté que 60 % des habitants du Cap ne respectent pas cette mesure de limitation de la consommation d'eau et que le conseil municipal étudie des sanctions à l'encontre des contrevenants, comme une augmentation des tarifs de l'eau ou de fortes amendes. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO COTE D'IVOIRE © - Moïse Lida Kouassi, ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo, condamné à 15 ans de prison pour complot :
Moïse Lida Kouassi, ancien ministre de la Défense de l'ancien président Laurent Gbagbo, et vice-président du Front populaire ivoirien (FPI), parti de l'ancien président, a été condamné jeudi 18 janvier 2018 à 15 ans de prison pour "complot contre l'autorité de l'Etat". Son procès s'était ouvert lundi 15 janvier 2018 devant la cour d'Assises d'Abidjan. Moïse Lida Kouassi a toujours démenti les accusations portées contre lui, déclarant à l'ouverture de son procès : "Je n'ai jamais attaqué la République. Le complot contre l'autorité de l'Etat est un délit éminemment politique. Je suis devant vous en tant que prisonnier politique et c'est en tant que tel vous aller me juger". SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO RDC © - Mandats d'amener contre 5 des 8 organisateurs d'une marche pacifique catholique contre Joseph Kabila :
Selon une source au sein du parquet de Kinshasa, sous couvert d'anonymat, des mandats d'amener ont été lancés à l'encontre de 5 des 8 organisateurs d'une marche pacifique catholique contre le président Joseph Kabila, dont le mandat s'est achevé le 20 décembre 2016, qui s'était déroulée le 31 décembre 2017 dans toute la République démocratique du Congo (RDC), et organisée par le Comité laïc de coordination (CLC). Cette marche, interdite par les autorités de Kinshasa, avait été réprimée par les forces de sécurité à coups de gaz lacrymogènes. Elle avait même pénétré dans une église pour y chasser les fidèles. SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.
FIL INFO GUINEE-BISSAU © - Carlos Gomes Junior rentre en Guinée-Bissau après 5 ans d'exil au Portugal :
L'ancien Premier ministre de la Guinée-Bissau, Carlos Gomes Junior (68 ans), renversé le 12 avril 2012 par un coup d'Etat mené par le général Antonio Indjai, est revenu dans son pays, jeudi 18 janvier 2018 après 5 ans d'exil au Portugal. Il a été accueilli par une foule nombreuse à son arrivée à l'aéroport international Osvaldo Vieira de Bissau. Il a déclaré "ne pas avoir l'intention de revenir en politique". SOURCE : FIL-INFO-FRANCE ®
https://fil-info-france.com ; Premier quotidien international francophone indépendant et participatif ; ISSN 1634-4979 © / ISSN 1638-1572 © ; Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

ACTUALITE INTERNATIONALE FIL-INFO-FRANCE, EN COURS D'ACTUALISATION


FIL-INFO-FRANCE, CITATION DU JOUR : " Les riches qui pensent que les pauvres sont heureux ne sont pas plus bêtes que les pauvres qui pensent que les riches le sont " Mark Twain